Urgent Credit : la meilleure solution pour trouver gratuitement et rapidement le crédit consommation, prêt personnel, crédit renouvelable, assurance ou financement à crédit qui vous convient.
Questions et infos ? Contactez-nous

Offre du moment

Actualité du crédit auto et moto : Peugeot pourrait prendre le contrôle de Mitsubishi
actualite credit auto

Peugeot pourrait prendre le contrôle de Mitsubishi

Le constructeur automobile français s'apprêterait à prendre possession de 30 à 50% de son homologue japonais, selon la presse nippone. PSA a confirmé être en discussions.
Après seulement six mois à la tête du groupe PSA Peugeot Citröen, Philippe Varin serait sur le point de réaliser son premier « gros coup ». Le groupe automobile serait en effet prêt à prendre le contrôle du constructeur japonais Mitsubishi Motors, en difficulté financière depuis la crise de l'automne 2008. Selon le quotidien économique Nikkei Shimbun, les discussions seraient à un stade très avancé entre les deux groupes, et devraient aboutir à une prise de participation de 30 à 50% du capital du japonais par PSA.
Cette opération, qui permettrait ainsi au groupe français de prendre le contrôle de son homologue, devrait se réaliser sous la forme d'une émission d'actions nouvelles que PSA rachèterait pour un montant compris entre 1,5 et 2,3 milliards d'euros, donnant ainsi naissance au sixième constructeur automobile mondial.
«Une alliance capitalistique est l'une des possibilités»
Un porte-parole de Mitsubishi a confirmé que les deux groupes discutaient « de projets au bénéfice des deux entreprises » et « qu'une alliance capitalistique est l'une des possibilités ». PSA a également de son côté confirmé officiellement discuter avec le japonais Mitsubishi Motors d'un approfondissement de leur coopération, pouvant aller jusqu'à un « partenariat stratégique ». Si les discussions venaient à aboutir, PSA pourra notamment profiter de l'expertise de Mitsubishi dans le domaine des véhicules électriques ainsi que de son réseau présent dans toute l'Asie.
Pour le japonais, cela permettrait surtout d'améliorer sa situation financière. Sur le premier semestre de l'exercice 2009/2010, le constructeur nippon a enregistré 280 millions d'euros de perte et n'a pu que constater la fonte de moitié du volume de ses ventes.
Dans la lignée de l'alliance Renault-Nissan
La dernière opération d'investissement d'envergure pour un étranger sur le sol japonais avait été réalisé par un autre groupe français, Renault, qui s'était alors allié à Nissan en 1999 sous la direction de Carlos Ghosn. Les informations publiées par la presse nippone ont fait bondir le titre de Mitsubishi de plus de 13% à la Bourse de Tokyo.

(source Le Figaro 03-12-09)

Faites votre demande de Crédit Auto ou de Crédit Moto avec Urgent Credit

Retour