Urgent Credit : la meilleure solution pour trouver gratuitement et rapidement le crédit consommation, prêt personnel, crédit renouvelable, assurance ou financement à crédit qui vous convient.
Questions et infos ? Contactez-nous

Offre du moment

Actualité du crédit famille, L'électroménager reprend des couleurs
actualite credit famille

L'électroménager reprend des couleurs

Machines à laver le linge, friteuses et autres «kitchen machines» profitent d'une reprise de la consommation et d'un net renouveau du design.
Vous pensiez disposer de tous les appareils électroménagers dont vous aviez besoin ? Erreur, il vous reste encore à acheter la machine à faire le pain, le blender, le robot de cuisine… Les ventes de ces petits équipements connaissent des progressions impressionnantes depuis le début de l'année: 20 % de hausse et plus, 29 % pour les «kitchen machines» (robot patissier haut de gamme) de 37 % pour les hachoirs, selon les chiffres du Gifam (Groupement interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager). La tendance du «fait-maison» explique en partie cet engouement, renforcée par la volonté des consommateurs de manger bio, plus sain, plus équilibré. Le pain - plus de 50 % des ménages français ont une machine à pain - les jus de fruits, les soupes sont concoctés par maman et papa, qui (re)cuisine volontiers. «Le fait maison est aussi perçu comme un moyen de faire des économies, de préserver son pouvoir d'achat», souligne Bernard Planque, délégué général du Gifam. Le prix moyen de ces appareils (58 euros) plaide aussi en faveur d'un achat coup de cœur lorsqu'on fait ses courses. D'autant que les fabricants ont fait d'importants efforts sur le design et l'innovation. La tendance de cet hiver est d'ailleurs au rouge pour les cafetières et autres bouilloires et robots de cuisine.
Le gros électroménager
Il n'est plus question d'achat d'impulsion dès lors qu'on aborde le gros électroménager: réfrigérateur, lave-vaisselle ou lave linge. Le marché du froid a bénéficié des effets d'un été chaud. Non pas que l'on s'équipe plus, mais tout simplement parce que les moteurs des réfrigérateurs sont plus sollicités quand la température monte et que les modèles les plus anciens tombent plus souvent en panne à cette période. De quoi expliquer en partie la progression de 1,2 % des ventes de réfrigérateurs au dernier trimestre. Les consommateurs se tournent aussi résolument vers des appareils qui consomment moins d'électricité, et moins d'eau pour les lave-vaisselle et lave-linge dont la consommation a presque été divisée par deux en vingt ans (il faut encore 60 litres d'eau en moyenne pour laver son linge). Concernant le lavage, les machines dites de grande capacité, c'est à dire de plus de 6 kilos ont aussi le vent en poupe. Pourquoi aller au pressing laver ses couettes quand on peut le faire à la maison ?
Des perspectives encourageantes
Tout n'est cependant pas rose pour ce secteur. Certes, le marché de l'électroménager (qui pèse environ 5 milliards d'euros) va mieux, mais il recule tout de même de 7 % sur les neuf premiers mois. Après avoir souffert en début d'année, les ventes d'appareils ont légèrement redémarré depuis la rentrée de septembre. Le distributeurs et les grossistes ont considérablement réduit leurs stocks. Désormais, les achats des consommateurs se traduisent par des ventes pour les fabricants. Le segment des appareils encastrables a pâti de l'effondrement du marché immobilier (on change plus volontiers de cuisine lors d'un déménagement). Au final, le marché devrait donc se stabiliser à un niveau inférieur à celui du début 2008. «Nous sommes plus optimistes, même s'il ne s'agit pas d'une reprise mais d'un simple rebond, les perspectives sont encourageantes», ajoute Bernard Planque.

(source Le Figaro 12-11-09)

Faites votre demande de crédit électroménager avec Urgent Credit

Retour