Urgent Credit : la meilleure solution pour trouver gratuitement et rapidement le crédit consommation, prêt personnel, crédit renouvelable, assurance ou financement à crédit qui vous convient.
Questions et infos ? Contactez-nous

Offre du moment

Actualité du crédit famille, Grand emprunt : les particuliers écartés
actualite credit famille

Grand emprunt : les particuliers écartés

Le financement du grand emprunt de 35 milliards d'euros sera réalisé exclusivement « auprès des marchés » et non auprès des particuliers, a affirmé Michel Rocard dans le journal Direct Matin.
Michel Rocard, le co-président de la commission sur le grand emprunt, a mis fin aux spéculations sur les sources de financement de ce dernier. Ce seront finalement les marchés qui seront sollicités en exclusivité, mettant de ce fait de côté les particuliers. Un montant «d'environ 35 milliards d'euros» a à nouveau été évoqué dans ces déclarations au quotidien gratuit Direct Matin. De son côté, Alain Jupé a confirmé à RTL que le montant de l'emprunt a été chiffré à «35 milliards d'euros, une somme très substantielle». «Ces 35 milliards auront un effet de levier puisque nous souhaitons que des fonds privés viennent abonder les fonds d'Etat, et donc c'est un ensemble d'investissements qui peut atteindre 60 milliards, c'est tout à fait considérable», a ajouté l'ancien Premier ministre.
«Nous lèverons tout auprès des marchés, sans doute en deux fois, mais avec une sélection de secteurs », précise encore Michel Rocard, l'ancien premier ministre socialiste, écartant ainsi officiellement le recours aux particuliers. «Pour lever auprès des particuliers, il faudrait les allécher (avec un taux d'intérêt supérieur, NDLR), ce qui coûte plus cher. Ça ne vaut pas le coup».
La ministre de l'Economie Christine Lagarde a estimé pour sa part que souscrire exclusivement auprès des marchés le «grand emprunt» voulu par le président Nicolas Sarkozy est une «bonne décision» parce qu'il coûtera ainsi «moins cher».
Pour ce qui est des secteurs qui bénéficieront de ce grand emprunt, la recherche et l'enseignement supérieur figurent en tête de liste. «16 milliards d'euros» devraient ainsi leur être attribués, souligne Michel Rocard. Plus globalement, le grand emprunt « va permettre la poursuite des recherches dans les sciences du vivant, les énergies nouvelles, la mobilité du futur, dont l'aéronautique ». Le secteur des infrastructures en revanche ne sera pas concerné.
«Le président nous a demandé de réfléchir au long terme pour redonner un rayonnement à la recherche française. Nous avons considéré que les lignes TGV, les autoroutes, le canal Seine-Nord, les ponts ou le chemin de fer entre Lyon et Turin ne représentent pas assez d'innovations pour répondre à l'exigence demandée».
D'après les informations du Figaro, la commission recommande de consacrer 4,5 milliards à la «ville du futur», 4 milliards à l'économie numérique, 3,5 milliards aux énergies renouvelables, 3 milliards aux transports du futur, 2 milliards à la «bioéconomie» et 2 milliards au soutien des PME innovantes.
Michel Rocard et Alain Juppé, les deux co-présidents de la commission sur ce grand emprunt rendront leurs conclusions et leurs recommandations à Nicolas Sarkozy en personne ce jeudi. Ce sera alors à lui de trancher.

(source Le Figaro 17-11-09)

Faites votre demande de crédit consommation avec Urgent Credit

Retour