Credit Blue : la meilleure solution pour trouver gratuitement et rapidement le crédit consommation, prêt personnel, crédit renouvelable, assurance ou financement à crédit qui vous convient.
Questions et infos ? Contactez-nous

Offre du moment

Actualité du crédit immobilier : Immobilier : les promoteurs souhaitent modifier la loi Scellier et le prêt à taux zéro
actualite credit immo

Emprunt immobilier : Immobilier : les promoteurs souhaitent modifier la loi Scellier et le prêt à taux zéro

Faut-il se porter au secours du dispositif de défiscalisation Scellier ? Après avoir pleinement joué son rôle de levier pour le marché immobilier neuf, ce mécanisme fiscal est-il menacé ? C'est sans doute ce que redoute la Fédération des promoteurs constructeurs (FPC) qui n'a pas hésité, au lendemain de l'annonce d'un prochain « verdissement » de la loi Scellier, à présenter ses propres mesures.
Malgré les bons chiffres affichés par l'immobilier neuf au cours du 1er semestre, la FPC se veut prudente devant la reprise qui semble se dessiner dans ce secteur d'activité. Certes les ventes de logements neufs, dynamisées le doublement du prêt à taux zéro et le dispositif de défiscalisation Scellier, ont progressé de +10,5% sur les 6 premiers mois de l'année, mais la fédération reste lucide sur la fragilité d'un tel sursaut. « La stabilité des dispositifs est indispensable à un comportement réfléchi des agents économiques », explique Marc Pigeon, son président qui craint de voir les effets bénéfiques du dispositif Scellier émoussés par sa future orientation écologique (le gouvernement souhaitant en effet recentrer cet avantage fiscal sur les bâtiments basse consommation - voir notre article).
Pérenniser la loi Scellier comme le prêt à taux zéro, voilà ce à quoi s'attache la FPC en proposant ce mercredi 23 septembre toute une série de mesures :
« Scellier BBC » (bâtiments basse consommation) : sans vouloir totalement incriminer l'évolution écologique appliquée par le gouvernement à la loi Scellier, la Fédération des promoteurs constructeurs préconise de garder cette ligne directrice tout en réadaptant le taux de réduction d'impôt assorti. Selon Marc Pigeon, l'achat d'un logement basse consommation devrait ouvrir droit à une réduction d'impôt de 25% du prix d'acquisition jusqu'au 31 décembre 2012 (le gouvernement tablant quant à lui sur 25% jusqu'à fin 2010 et 20% en 2011 et 2012). Concernant la loi de défiscalisation Scellier appliquée à l'achat d'un logement non basse consommation, la fédération estime qu' « il faut créer un réel écart pour 2011 et 2012, en réduisant l'avantage non pas à 20%, mais à 15% ».
« Scellier grand logement » : en montrant ses limites, la loi de défiscalisation Robien a ouvert la voie à la loi Scellier. La FPC souhaite ainsi promouvoir les logements de grande surface (jusque là délaissés dans ce genre d'investissement locatif au profit des studios et deux pièces) en proposant l'instauration d'une loi Scellier « grand logement ». En pratique, les promoteurs constructeurs espèrent donner vie à une réduction d'impôt courant sur 2 ans et appliquée à un investissement immobilier pouvant s'élever jusqu'à 600.000 euros (300.000 euros à l'heure actuelle).
« Triplement du prêt à taux zéro » : « l'une des lignes directrices de la profession est l'engagement vers l'environnemental », a rappelé Marc Pigeon. Sur ce thème, il estime bénéfique un éventuel triplement du prêt à taux zéro pour l'acquisition d'un bien immobilier basse consommation.
« Aide à la pierre » : enfin, concernant la déductibilité des intérêts d'emprunt, la fédération des promoteurs constructeurs évoque là « une mauvaise piste », lui préférant « une aide à la pierre plus claire et plus simple » (aide financière pouvant être directement versée aux ménages).

(source Diagnostique Expertise 23/09/09)

Faire votre demande de crédit immobilier en ligne

Retour