Urgent Credit : la meilleure solution pour trouver gratuitement et rapidement le crédit consommation, prêt personnel, crédit renouvelable, assurance ou financement à crédit qui vous convient.
Questions et infos ? Contactez-nous

Offre du moment

Actualité du crédit : Vendre plus de séjours en France, un défi pour les agences
actualite credit loisirs

Vendre plus de séjours en France, un défi pour les agences

D'une manière générale, l'«offre France» est encore peu développée, et elle n'est pas personnalisée.
Il le reconnaît sans sourciller. «Spontanément, vous n'allez pas dans une agence de voyages pour acheter un séjour en France, confie au Figaro Jean- Pierre Mas, président d'Afat Voyages (630 agences en France). Nous sommes mauvais sur ce type d'offres.» Mais il compte mieux faire à l'heure où les Français apprécient de ne plus franchir les frontières pour leurs vacances.
«Le chantier est énorme, poursuit Jean-Pierre Mas. La France représente 15 % de nos ventes de séjours aux particuliers. On sait vendre un séjour à Disneyland et au Futuroscope. C'est l'essentiel.» Dans les deux ans à venir, il veut que ses clients puissent, sur le site Internet d'Afat Voyages, combiner à leur guise plusieurs services (location de voiture, billet d'avion et de train, hôtel, spectacle…).
Coffrets cadeaux
D'une manière générale, l'«offre France» est encore peu développée, et elle n'est pas personnalisée. Pour une raison simple, les grands agents de voyages ont l'habitude de faire du volume. Il est plus compliqué pour eux de vendre une escapade à Lyon qu'un séjour dans un club de vacances au soleil. «Aujourd'hui, la France représente 20 % des volumes vendus par les 70 tour-opérateurs membres du Ceto, déclare René-Marc Chikli, président. Ils vendent des séjours en résidence de tourisme (Pierre & Vacances, Lagrange) et des formules en club, surtout au Club Med.»
Pour les autres formules, très peu de Français passent par un professionnel. «Cela changera si les prix, la qualité et l'accueil de toute la chaîne des professionnels s'améliorent», pense René-Marc Chikli. L'enjeu est de taille. Cet été, les ventes de séjours en France ont beaucoup mieux résisté (-2,3 %, alors que le long-courrier s'est effondré de 19 %). La situation s'améliore petit à petit. «Ce marché représentait 8 % des ventes des tour-opérateurs en 2006», rappelle Didier Arino, directeur du cabinet d'études Protourisme, convaincu que vendre la destination France est un des grands enjeux du secteur.
De nouveaux venus l'ont bien compris. Ils se sont engouffrés dans la brèche en proposant des week-ends à thème dans toutes les régions de France… dans des coffrets cadeaux qui fleurissent dans les supermarchés et même à La Poste.

(source Le Figaro 21/09/09)

Faites votre demande de Crédit Loisirs avec Urgent Credit

Retour