Urgent Credit : la meilleure solution pour trouver gratuitement et rapidement le crédit consommation, prêt personnel, crédit renouvelable, assurance ou financement à crédit qui vous convient.
Questions et infos ? Contactez-nous

Offre du moment

Actualité du crédit : Les tour-opérateurs appréhendent l'arrière-saison
actualite credit loisirs

Les tour-opérateurs appréhendent l'arrière-saison

Crise économique, accidents aériens et pandémie annoncée de grippe A, le secteur du tourisme a connu des jours plus roses.
Les tour-opérateurs annoncent une baisse de leur activité de 6,4 % entre le 1er mai et le 31 août, avec 2,1 millions de clients, et un recul de leur chiffre d'affaires de 11,4 %, à 1,8 milliard d'euros. En ligne de mire, l'Amérique (Nord et Sud), le Pacifique et l'Europe de l'Est, qui accusent des replis de 15 % à 30 % de leur volume d'affaires.
C'est donc dans un environnement particulièrement incertain que se tient, du 22 au 25 septembre, à Paris, le Salon des professionnels du voyage Top Resa. L'occasion de tirer les conséquences des événements de la saison qui vient de s'écouler et de voir comment la profession compte s'adapter dans les prochains mois à ce contexte peu favorable.
Si les Français n'ont pas renoncé à leurs vacances en 2009, le budget qu'ils y ont consacré a été largement amputé et la carte des migrations estivales a sensiblement évolué.
Selon l'enquête du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) sur les "Conditions de vie et aspirations des Français", près de la moitié (46 %) de la population n'est pas partie en vacances (au moins quatre nuits consécutives hors du domicile pour des motifs autres que professionnels) au cours de la période juin 2008-juin 2009. La principale raison en est financière (dans 51 % des cas).
La majorité des ménages a choisi de rester en France cet été, "en favorisant les séjours chez les amis ou dans la famille, déclare Georges Colson, président du Syndicat national des agents de voyages (SNAV), et les départs à la dernière minute se sont multipliés".
Ce qui n'est pas surprenant, ce sont les hébergements à prix relativement modéré qui ont rencontré le plus de succès, en premier lieu les campings, devant les résidences de tourisme, les villages de vacances et les locations individuelles. Les hôtels en revanche n'ont pas fait le plein. La situation risque de devenir difficile pour certains professionnels de l'hôtellerie, qui souffre également d'une moindre fréquence des voyages d'affaires.
Ce sont les pays du pourtour méditerranéen qui ont eu le plus de succès auprès des Français qui ont opté pour un voyage à l'étranger. Des destinations proches, proposant des séjours à prix doux et souvent desservies par des compagnies aériennes à bas coût. Le phénomène connaît un succès grandissant. Rien qu'en France, ces compagnies ont enregistré un trafic en hausse de 14,6 % en 2008 contre 1,3 % pour l'ensemble de l'aérien et 9 % pour les liaisons TGV.
Face à cette situation, Air France a annoncé, lundi 21 septembre, qu'elle continuerait à ajuster ses capacités pour la prochaine saison d'hiver. Plusieurs dessertes internationales et nationales devraient être réduites ou supprimées.
Autre réaction face à la crise : différer ses vacances et partir hors saison. Les prix sont en moyenne 20 % à 40 % plus bas qu'en haute saison. Au niveau de l'hébergement comme du transport, les offres ne manquent pas. La compagnie Air Transat affiche des vols aller-retour Paris-Toronto à 348 euros en septembre et la plupart des tour-opérateurs proposent des forfaits en résidence de tourisme ou en hôtel avec des remises pouvant atteindre jusqu'à 40 %. Certains spécialistes du tourisme préfèrent maintenir leur prix d'été, mais offrent à leurs clients des surclassements, une nuit supplémentaire gratuite, des soins ou une excursion.
Réserver tôt permet souvent de profiter de tarifs préférentiels et des meilleures places. La pratique est bien connue à la SNCF, qui mise sur l'early booking (réservation à la première heure). Dernier exemple en date : la mise en vente, depuis le 22 septembre, de billets iDTGV à 19 euros pour les départs entre le 14 décembre et le 24 mars 2010.
Mais attendre le dernier moment pour s'assurer de la météo et profiter d'offres avantageuses peut être intéressant à condition de ne pas être trop regardant sur la date et le lieu du séjour. Selon le Credoc, 15 % des Français ont réservé leurs vacances à la dernière minute en 2008.
Pour ceux qui n'ont d'autre choix que de partir aux périodes d'affluence, mieux vaut s'y prendre en avance. Entre le 15 juillet et le 15 août, trouver un mobile-home dans un camping au bord de la Méditerranée relevait du défi !
Face au risque de pandémie de grippe A, les voyagistes tentent de s'organiser. Plusieurs tour-opérateurs et compagnies d'assurances ont lancé des offres d'assurance et d'assistance spécifiques en cas de passage de la France au stade 6 (épidémie). Un moyen pour les professionnels de dynamiser les réservations pour l'hiver, aujourd'hui très calmes.

(source Le Monde 23/09/09)

Faites votre demande de Crédit Loisirs avec Urgent Credit

Retour